Comment utiliser Docker pour déployer des applications web

Docker est un outil de déploiement très populaire dans le monde du développement web. Il permet de créer des conteneurs légers et portables pour isoler des applications et leurs dépendances. Cela facilite grandement le déploiement et la gestion des applications, en garantissant une structure cohérente entre les différentes parties du système.

Qu’est-ce que Docker ?

Docker est une technologie de virtualisation légère qui utilise les conteneurs pour isoler des applications. Contrairement aux machines virtuelles, les conteneurs n’ont pas besoin d’un système d’exploitation complet pour fonctionner, ce qui les rend beaucoup plus légers et plus rapides à démarrer.

Pourquoi utiliser Docker pour déployer des applications web ?

Il existe plusieurs avantages à utiliser Docker pour le déploiement des applications web :

  • Portabilité : Les conteneurs Docker sont indépendants de l’infrastructure sous-jacente, ce qui signifie qu’ils peuvent être exécutés sur n’importe quel système d’exploitation qui prend en charge Docker.
  • Efficacité : Les conteneurs sont très légers et partagent les ressources du système hôte, ce qui les rend plus efficaces en termes d’utilisation des ressources.
  • Isolation : Chaque conteneur est isolé des autres, ce qui signifie que les modifications apportées à un conteneur n’affecteront pas les autres conteneurs et l’application dans son ensemble.
  • Facilité de déploiement : Avec Docker, il est facile de déployer une application sur différents environnements sans avoir à se soucier des configurations spécifiques de chaque système.

Comment utiliser Docker pour déployer des applications web ?

Pour utiliser Docker pour déployer des applications web, il est nécessaire de suivre quelques étapes :

1. Créer une image Docker

La première étape consiste à créer une image Docker pour votre application. Une image Docker est un modèle de base qui contient toutes les dépendances et configurations nécessaires pour exécuter votre application. Vous pouvez créer une image à partir d’un fichier de configuration appelé Dockerfile qui contient les instructions pour construire votre image.

Par exemple, si vous avez une application web développée en Node.js, votre Dockerfile pourrait ressembler à ceci :

FROM node:latestWORKDIR /appCOPY package.json /appRUN npm installCOPY . /appEXPOSE 3000CMD [\"npm\",\"start\"]

Ce Dockerfile indique à Docker d’utiliser l’image la plus récente de Node.js comme base, de copier le fichier package.json dans le répertoire de travail, d’exécuter la commande \ »npm install\ » pour installer les dépendances, de copier le reste des fichiers dans le répertoire de travail, d’exposer le port 3000 pour accéder à l’application et enfin de lancer la commande \ »npm start\ » pour démarrer l’application.

Une fois que vous avez créé votre Dockerfile, vous pouvez construire votre image en utilisant la commande suivante dans votre terminal :

docker build -t monapp-image .

Cela va construire l’image en utilisant le Dockerfile situé dans le répertoire actuel et la nommer \ »monapp-image\ ».

2. Lancer un conteneur à partir de l’image

Maintenant que vous avez créé votre image Docker, vous pouvez lancer un conteneur à partir de cette image en utilisant la commande suivante :

docker run -d -p 80:3000 --name monapp-container monapp-image

Cette commande lance un nouveau conteneur en utilisant l’image \ »monapp-image\ », lui attribue un nom \ »monapp-container\ » et expose le port 3000 de l’application à l’hôte sur le port 80. L’option \ »-d\ » permet de lancer le conteneur en mode détaché, ce qui signifie qu’il s’exécute en arrière-plan.

3. Accéder à l’application depuis le navigateur

Une fois le conteneur lancé, vous pouvez accéder à votre application depuis votre navigateur en utilisant l’adresse IP de votre machine ou \ »localhost\ » si vous exécutez Docker sur votre machine locale. Dans cet exemple, vous pourriez accéder à votre application en tapant \ »http://localhost\ » dans votre navigateur.

4. Utiliser des volumes pour persister les données

Par défaut, les données à l’intérieur d’un conteneur Docker ne sont pas persistantes, ce qui signifie qu’elles seront perdues si le conteneur est supprimé ou redémarré. Pour éviter cela, vous pouvez utiliser des volumes Docker pour monter un répertoire de votre système hôte dans le conteneur. Cela permet de persister les données même si le conteneur est supprimé ou redémarré.

Par exemple, si vous utilisez une base de données pour votre application, vous pouvez monter un volume pour stocker les données de la base de données en dehors du conteneur. Cela peut être fait en utilisant l’option \ »-v\ » lors du lancement du conteneur :

docker run -d -p 80:3000 -v /chemin/vers/mon/dossier:/app/donnees --name monapp-container monapp-image

Cela va monter le dossier \ »/chemin/vers/mon/dossier\ » de votre système hôte dans le dossier \ »/app/donnees\ » du conteneur. Ainsi, toutes les données stockées dans ce dossier seront persistantes même si le conteneur est supprimé ou redémarré.

Conclusion

En utilisant Docker pour déployer des applications web, vous pouvez facilement créer, gérer et déployer des conteneurs légers et portables. Cela offre une structure cohérente entre les différentes parties de votre système et facilite grandement le déploiement et la gestion des applications. En suivant les étapes mentionnées ci-dessus, vous pourrez déployer vos applications web plus rapidement et plus efficacement grâce à Docker.

Références

  • https://docs.docker.com/get-started/
  • https://www.docker.com/resources/what-container
  • https://docs.docker.com/engine/reference/commandline/build/